17/07/2013

Visite de la Cooperativa Agora

 

Le jeudi 4 juillet après midi :

Sous un soleil de plomb et après la visite de Sienne la veille nous voilà partis direction Cortona pour visiter l’établissement qui accueille des personnes en situation de handicap psychique stabilisé appelé « Vila Mimosa ». Ensuite nous sommes allés à Fiorentino visiter une résidence «  Modèle de ferme » qui héberge également des personnes en situation de handicap psychique. Ces établissements sont gérés par la cooperativa Agora une association à but non lucratif. Nous avons été accueillis par Madame Linda Béonni la Présidente de l’association et les  responsables des 2 structures.


 

SAM_0598.JPG


A la « Vila Mimosa » nous nous sommes installés dans le jardin où tables et chaises nous attendaient. Nous avons échangé avec Linda et les responsables sur la prise en charge des personnes en situation de handicap en Italie. Comme convenu il y avait 2 interprètes pour que la communication et les échanges puissent se faire. Une des interprètes était originaire du Creusot en Saône et Loire.

 

SAM_0633.JPG


Nous avons appris que dans cette prise en charge il y avait des similitudes et des différences entre la France et l’Italie. La grande différence c’est qu’il n’existe pas de structures de travail spécialisées pour l’accueil des personnes en situation de handicap. Quand cela se passe bien et dans l’idéal, les personnes doivent intégrer les entreprises ordinaires. Mais les responsables nous « avouaient » que les entreprises ne jouent pas le jeu. Elles sont soumises, comme chez nous, à des obligations d’embauche. Dans beaucoup de cas elles préfèrent payer une « amende » mais qui est bien plus élevée qu’en France. Le chômage des personnes en situation de handicap est très élevé.

 

SAM_0604.JPG

SAM_0606.JPG

SAM_0607.JPG


Après cet échange où les questions fusaient de part et d’autre, nous avons divisé le groupe en 2 pour la visite de l’établissement chacun avec notre interprète. Les responsables nous font découvrir les différents ateliers (appelés laboratoires en Italie) où les personnes « travaillent ». Il s’agit d’ateliers où les travailleurs (opérateurs en Italie) sont formés à différentes activités. Pour certains cette formation prépare à une embauche en milieu ordinaire de travail. Pour d’autres il s’agit tout simplement d’un maintien des acquis. 

Nous avons visité différents ateliers :

   Informatique

   Cuisine

   Mécanique

   Gestion du bar

Avant de partir pour le 2ème établissement, nous avons fait un « goûter » sous forme de banquet. C’est justement le groupe cuisine qui l’a préparé pour nous. Les personnes se sont régalées. Ceux qui l’ont préparé étaient également ravis de nous faire plaisir. Pendant le goûter nous avons eu lecture d’un poème qu’un des résidents avait écrit pour nous.

 

Nous sommes allés ensuite à la résidence « Modèle de ferme » à Fiorentino. Le handicap psychique des personnes accueillies étaient beaucoup plus important. Certains d’entre nous ont été choqués, interpelés, touchés dans les différents ateliers visités notamment dans celui où ils travaillaient sur les sens. D’autres se disaient chanceux de finalement « ne pas être très handicapés ». « Il y a pire » disaient-ils… !

Il y avait aussi :

   Un atelier dédié aux personnes autistes

   Une buanderie

   Gestion du bar

  Travail de pliage de papier journal où ils confectionnaient des petits sacs en papier. Claire est partie avec un sac en cadeau.

 

Les 2 résidences étaient équipées de chambres individuelles avec sanitaires, douche et télé dans chaque chambre. Nous n’avons pas visité de chambre. Pour certaines il y avait un problème d’accessibilité.

A la fin de la 2ème visite nous nous sommes quittés. Nous nous sommes promis de se donner des nouvelles. La directrice ainsi que les responsables souhaitent poursuivre les échanges entre nos établissements. Reste à discuter du contenu et de la forme. Dans tous les cas il faut leur faire un retour au plus vite de cette après-midi passé ensemble.


Marcelina.

Les commentaires sont fermés.